L’Ordre des Chiropraticiens du Québec : pour votre protection

L’Ordre des Chiropraticiens du Québec a été créé en 1974. Pour pratiquer la chiropratique au Québec il faut absolument être membre en règle de l’Ordre. Pour se faire, le chiropraticien doit avoir suivi la formation d’études universitaires comprenant, entre autres, la radiologie, l’anatomie, la neurologie, le diagnostic et l‘orthopédie. Ainsi, chaque membre de l’Ordre des Chiropraticiens du Québec est apte à poser un diagnostic sur tout ce qui se rapporte au système neuro-musculo-squelettique. Bien qu’il soit toujours possible de le faire, vous n’êtes donc pas tenu de consulter un médecin avant d’aller voir un chiropraticien. Il sera habilité à diagnostiquer si votre condition entre dans son champ de pratique et s’il est en mesure de vous aider. Dans le cas où votre motif de consultation ne serait pas associé à un trouble neuro-musculo-squelettique, votre chiropraticien saura à qui vous référer. Lorsque vient le temps de laisser votre santé et, surtout, celle de votre famille entre les mains d’un professionnel de la santé, il est essentiel qu’il possède une formation et un ordre professionnel assurant votre sécurité. Pour plus d’informations, référez-vous au site internet de l’Ordre des Chiropraticiens du Québec.

Le chiropraticien : un docteur au service de vos articulations

Au Québec, seulement 5 professions sont considérées comme étant « docteur de premier cycle » : les médecins, les dentistes, les optométristes, les podiatres et les chiropraticiens. Il devient évident que ces 5 professions, qui se réfèrent toutes à un ordre professionnel, sont les experts dans leur domaine. Si vous consultez un optométriste pour vos yeux et un dentiste pour vos dents, vous devriez consulter un docteur en chiropratique pour toutes vos douleurs reliées à vos articulations en passant par l’hernie discale jusqu’à la douleur à une épaule ou l’arthrose d’un genou.

Vos chiropraticiens utilise des méthodes de traitements douces et naturelles pour éliminer la cause de vos douleurs associées aux muscles, tendons, disques et articulations. L’approche thérapeutique de la chiropratique permet de donner une alternative à la médication et à la chirurgie. Bien qu’elle puisse être une option, l’opération n’est peut-être pas l’unique solution pour régler des problèmes tels que le tunnel carpien, l’hernie discale ou l’arthrose. Pourquoi ne pas obtenir un deuxième avis? N’oubliez pas que vos chiropraticiens sont en mesure de communiquer avec votre professionnel de la santé (médecin, orthopédiste, rhumatologue, etc.) afin qu’ils collaborent tous ensemble pour déterminer la meilleure combinaison de soins pour votre santé.

Contactez-nous